Conseils spécifiques

-Chaussures d'été - Chaussures d'hiver - Vêtements -

Accessoires: - Lunettes - Gants - Casquettes, bonnets, cagoule -

- Bâtons - Piolets - Crampons - Baudriers - Encordements -

-La frontale - Casque -

Partant du principe que les chaussures et les habits sont fort différents selon la discipline et la saison choisie, le présent chapitre apporte certains conseils à l'utilisation de chaussures et vêtements et à la compréhension des nécessités en accessoires qui sont indispensables (chaussettes, lunettes, gants, bâtons, piolets, crampons).

Chaussures en été:

Haut de page

Chaussures en hiver:

Pour raquettes à neige:

 

Pour le ski de randonnée:

Haut de page

Vêtements:

Il ne s' agit pas de faire des défilés de mode, mais de se protéger efficacement contre les agressions (vent, soleil, précipitations). Les fabricants d'articles vestimentaires ont intégré, depuis quelques années, un grand nombre d'améliorations dans leurs produits. Ceci, un peu comme dans l'automobile lamda où nous trouvons de plus en plus d' accessoires souvent primordiaux en provenance des véhicules de compétition, les tissus utilisés pour l'habillement sont de plus en plus imprégnés de nouveautés technologiques.

Le secteur des vêtements destinés à la pratique sportive en plein air (out-door) a véritablement explosé depuis plusieurs années. En intégrant dans les nouveaux textiles les progrès technologiques provenant des industries chimique (fibres élastiques), armement (fibres légères et très résistantes) et spatiale (tissus thermorégulateurs capables d'absorber ou de restituer l'excès de chaleur dans des particules de paraffine), l'industrie a développé un grand nombre de vêtements très adaptés à la discipline choisie.

Alors, profitons-en. Il n'est pas nécessaire de nous habiller comme nos ancêtres, les glorieux gaulois...Un mec

Eté (moyenne montagne):

1. Le haut:

- Maillot de corps = pas en coton. Il faut privilégier les fibres synthétiques favorisant la transpiration: manches courtes. Prendre un 2ème maillot de corps en réserve. On pourra faire sècher le premier sur le sac lors d'une descente, d'une transition ou d'un casse-croûte.

- Chemise ou sweat en laine + acrylique: servira le matin tôt au départ, contre le vent aux cols ou au sommet.

- Coupe-vent ou parka en matière anti-transpirante avec rangements. Capuche repliable dans le col. Aération dessous de bras avec zip étanche. Poche tempête.

2. Le bas:

- Short ou pantalon de randonnée d'été favorisant une bonne liberté de mouvement.

- Chaussettes montantes (même s'il fait chaud). Elles peuvent être efficaces contre les piqûres d'horties...

Pour en savoir plus sur les chaussettes, cliqurer ici.

Eté (haute montagne):

1. Le haut:

- Maillot de corps = pas en coton. Il faut privilégier les fibres synthétiques favorisant la transpiration et les manches longues.

- Sweat en laine + acrylique ou micro-polaire

- Veste polaire polyvalente, favorisant une isolation thermique optimale.

- Parka en tissu anti-transpirant multi-couches avec capuche tempête multi-réglages et nombre de poches et réglages. Fibres polaires avec membrane, permettant une isolation thermique parfaite et un bon transfert d'humidité.

- Eventuellement pour le soir en refuge: gilet sans manche laissant au randonneur une grande liberté d'action.

2. Bas:

- Caleçon polaire longues jambes.

- Pantalons techniques multipoches, renforts aux genoux, entre-jambes et siège.

- Guêtres.

- Eventuellement: sur-chauds imperméables.

- Chaussettes montantes sous le genou.

Pour en savoir plus sur les chaussettes, cliqurer ici.

Hiver:

Pour le ski de rando et la raquette à neige:

1. Le haut:

- Maillot de corps = pas en coton. Il faut privilégier les fibres synthétiques favorisant la transpiration et les manches longues en cas de froid. La construction double face facilite le tranfert d' humidité. Le confort peut être amélioré par des coutures plates. En cas de trekking utiliser des linges de corps avec traitement antibactérien intégré à la fibre qui évite les odeurs liées au développement microbien.

- Chemise ou sweat en laine + acrylique. Certains produits ont une conception de fil gonflant qui emprisonne l'air dans ses fibres et assure une bonne isolation thermique.

- Polaire légère: privilégier les polaires ayant des memebranes "coupe-vent"

- Anorak doublé de tissu anti-transpirant: il faut penser au vent froid en haut et à la descente qui nécessitera nettement moins d'efforts qu' à la montée.

2. Le bas:

- Caleçon (s' il fait froid ou pour les frileux) choisir une conception qui permet d'évacuer l'humidité de façon efficace et inaltérable. Tissus à base de polyester pour une extensibilité et un confort accrus. Un panneau d'entrejambe améliorera la liberté de mouvement

- Pantalon de randonnée ou pantalon de survêtement épais. Privilégier l'imperméabilité sans oublier les tissus aidant à freiner les glissades.

- Chaussettes de randonnée: montantes sous le genou.

Pour en savoir plus sur les chaussettes, cliqurer ici.

- Guêtres ou stop-tout: ces accessoires apporteront une grande aide en matière d'imperméabilité des pieds lors de sorties en neiges profondes ou humides.

Haut de page

Accessoires

Lunettes:

0 : laisse passer 80 à 100% de la lumière
1 : laisse passer 43 à 80% de la lumière
2 : laisse passer 18 à 43% de la lumière
3 : laisse passer 8 à 18% de la lumière
4 : laisse passer 3 à 8% de la lumière

Lunettes: pour en savoir plus, cliquer ici

Haut de page


Gants:

Haut de page

Casquettes, bonnets, cagoules:

Haut de page

Bâtons:

Haut de page

Piolets:

Pour en savoir plus sur les piolets cliquer ici

Haut de page

Les baudriers

Volontairement, ici ne sont pas traités les utilisations en matière d' escalade,

couloirs et cascade de glace.

Le baudrier (ou harnais) est l'élément premier de la chaîne de sécurité. Il relie l'alpiniste à son système d'assurance. Il est directement au contact du corps du grimpeur.Baudrier complet

L' utilisation du baudrier est à envisager uniquement en montagne sur glacier couvert ou non dès lors qu'il existe des crevasses cachées ou non. L'utilisation du baudrier entraine automatiquement la nécessité d'être relié à un compagnon par l'intermédiaire d' une corde. Il est à noter qu'il faut privilégier le lien corde-baudrier par un noeud approprié et non l'utilisation d'un mousqueton.

Les compagnons reliés par une corde fixée à leur baudrier ne font jamais une promenade. Ils s'attachent pour des raisons de sécurité et principalement pour bloquer et/ou freiner un compagnon, si celui-ci devait être entrainé dans une crevasse ou tomber si un pont de neige devait céder. La récréation, c' est pour plus tard...

Les différents types de baudriers:

Actuellement, les fabricants ne présentent plus de harnais complets dans leurs catalogues, sauf lors de la protection des travailleurs acrobatiques, et des enfants.
Les études permettent de confirmer ce que la pratique et l'expérience avaient déjà montrés : le port du cuissard seul est généralement aussi sûr que celui du complet.

Composition d' un baudrier du type "cuissard" :Le cuissard

- la ceinture : constituée par une sangle assez large et rembourrée. Elle est ajustée à la taille et fermée par une boucle métallique.

- les sangles de cuisses : reliées à la ceinture de manière à faire le tour des cuisses.

- les points d'encordement : ils sont situés à la jonction de la ceinture et des sangles de cuisses.

- le pontet : ce sont les parties destinées à être reliées à la corde de manière à en faciliter les manoeuvres.

- les porte-matériels : situés tout autour ou sur l'un des côtés de la ceinture. On les utilise pour accrocher les mousquetons et les dégaines.

Les encordements

Les encordements, vaste sujet, mérite un fenêtre à part: cliquer ici

Haut de page


Crampons:

Pour en savoir plus sur les crampons: cliquer ici

La lampe frontale:

Cliquer ici pour en savoir nettement plus

Le casque:

Pour ceux qui ont peur des éclats de glace, plusieurs modèles de casque proposent des visières amovibles. Préférer celles en polycarbonate qui sont traitées anti-buée à l’intérieur et anti-rayures à l’extérieur.

Elles ne doivent pas être dangereuses pour les yeux en cas de bris (avantage du polycarbonate). Elles doivent être amovibles pour permettre l’utilisation du casque pour d’autres activités.

Haut de page