Connaissances diverses

COMPRENDRE: - Le milieu - L'érosion - L'orage -

- La neige - Les avalanches -

PLAISIRS: - Photographier - Contempler - Raconter, noter

- Respect de l'environnement -

COMPRENDRE:

Le milieu:

Pour écouter les cloches des vaches, cliquer ici

A quoi servent les cloches? Cliquer ici

Pour écouter les chants de certains oiseaux, cliquer ici

Haut de page

L'érosion:

Quelques exemples d' érosion en photo: cliquer ici

Haut de page

L' orage:

- Les orages de convection ou orages locaux sont dus à l'effet combiné de l'humidité et de l'air chaud près du sol. Ils se produisent durant la saison chaude principalement l'après-midi. Leur durée est courte, souvent moins de 2 heures.

- Les orages frontaux sont provoqués par la formation d'un front froid, générateur d'une ligne de cumulonimbus. L'arrivée du front provoque une augmentation de l'humidité, la baisse de pression avec une orientation des vents de sud, un ciel qui se voile et une hausse des températures. Un front de ce type passe assez rapidement mais il peut être bloqué pendant plusieurs jours par un anticyclone calé à l' est ou par une haute barrière montagneuse comme les Alpes.

 

- Brume matinale en période de temps chaud, assez dense au fond des vallées avec un champ de pression uniforme et peu élevé.

- Petits cumulus isolés apparaissant dès le matin sur les reliefs. Ces nuages restent insignifiants pendant des heures, mais peuvent se développer rapidement par l'augmentation de la température.

- Apparition de cumulus dès le matin: dans le cas où leur ascension verticale est permanente en provaquant la formation de grandes tours au début de l'après-midi, la probabilité d' orages est forte. Si leur ascension est interrompue en début d'après-midi, leur sommets se désagrègent tout en laissant ces cumulus en place tout au long de l'après-midi, le risque d'orage est faible mais possible en soirée.

- Apparition de cumulus à bases très nettes: ces nuages de couleur de plomb et dont les sommets présentent une croissance verticale constante sont des précurseurs sûrs d'orages à venier dans la journée.

- Altocumulus lenticulaire: L'apparition de ce type de nuage est fréquente en montagne. Dans la plupart des cas les alticumulus lenticulaires annoncent une détérioration sérieuse proche. Leur présence dans le ciel matinal annonce très souvent l'orage de l'après-midi.

- Chute barométrique avec augmentation de l'humidité en période chaude: ciel chargé d'humidité dès le matin dans un champ de pression uniforme, visibilité très réduite et ciel gris ocre avec des nuages cumuliformes de teintes crémeuses apparaissant ça et là sont des précurseurs sérieux d'orages présentant un certain danger.

- "Les éclairs de chaleur": ces mots impropres sont en fait des décharges éléctriques lointaines observables la nuit. Ils montrent des orages à venir, si ces lueurs se produisent dans la direction des vents dominants.

Pour en savoir plus sur les orages: cliquer ici

Haut de page

La neige:

Quel plaisir, voir tomber la neige qui petit à petit recouvre tout et estompe tous les bruits. Quel plaisir, découvrir la myriade de petits cristaux éclairés par les premiers rayons du soleil, lors d' une randonnée matinale. Quel plaisir, s'attarder au printemps en fin de course observer la fonte de la neige créant un début de ruisseau au voisinage des premiers crocus et soldanelles. Mais entre la chute des premières neiges et la fonte combien de métamorphoses les particules de neige ont-elles dû subir...

Quels dangers peut cacher ce manteau qui nous envoûte tant. Comment lire les transformations lentes ou rapides mais continues?

Pour en savoir plus, cliquer ici

Haut de page

Les avalanches:

- Une avalanche est une " masse de neige qui se détache et dévale le versant d'une montagne ". On peut aussi décrire le phénomène comme une rupture d'équilibre dans le manteau neigeux, entrainant le glissement à une certaine vitesse d'une masse de neige plus ou moins importante sur une pente, sous l'effet de son propre poids. Schématiquement, on peut considérer le manteau neigeux comme un corps en équilibre sur un plan incliné. Il est soumis à deux types de forces : celles qui l'attirent vers le bas et celles qui le maintiennent en place.
- Les forces qui attirent la neige vers le bas sont essentiellement son poids, ainsi que toute surcharge potentielle qui viendrait s'appliquer et augmenter ainsi la pression exercée à la surface du manteau neigeux.

Risques d' avalanches : La cotation européenne

Risques d' avalanches: La signification par drapeaux

Les forces qui retiennent la neige en place sont des forces de frottement,d'ancrage et de résistance :

Photos des principaux types d' avalanches

Pour que l'avalanche se produise, il faut que les forces qui retiennent la neige sur la pente soient plus faibles que celles qui l'attirent vers le bas. Soit les premières diminuent, soit les secondes augmentent.

Dans le premier cas:

Dans le deuxième cas:

Chaque année, nous déplorons beaucoup d'accidents dus aux avalanches. Dans plus de 90% des cas ce sont les victimes elles-mêmes qui les déclenchent. Tout le monde a entendu parler d'accidents ayant entrainé des personnes intrépides et peu conscientes des dangers mais aussi de grands connaisseurs de la montagne, grands alpinistes, guides et experts. Le comportement, l'incompréhension des phénomènes, l'inattention, la sous-évaluation des situations, le choix erronné des progressions sont les principales causes de nombreux drames. Toutes ces informations doivent nous faire comprendre qu'en cette matière nous devons rester bien modestes. Au lieu d'être trop confiants apprenons à observer et être méfiants.
La montagne, n'est pas un danger en soi. L'avalanche n'en a rien à faire, si nous pensons être des experts...

L'influence du comportement sur le risque d'avalanche et les pièges de l'inconscient.

Pour en savoir plus et stat. d'accidentologie

Haut de page

LES PLAISIRS:

Photographier:

Haut de page

Contempler:

Haut de page

Raconter, noter:

- Les lieux, altitude et météo de départ.

- Les sentiers empruntés et leurs variantes.

- Les "pas" et difficultés, les temps intermédiaires et globaux, les bifurcations et les autres cheminements non empruntés (pour une variante à venir).

- Les imprévus, les erreurs et les "penser à" pour une prochaine fois.

Haut de page

Respect de l' environnement:

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le 19 juin 2004, la journée organisée sous la désignation "LA MONTAGNE A L'ETAT PUR"

a permis de recueillir en montagne un certain nombre de déchets.

Pour voir, cliquer ici

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour connaître la durée de quelques déchets

laissés dans la nature, cliquer ici

Haut de page